Plan de lutte 2020-2021

101 - École Fernand-Seguin, pavillon Hubert-Reeves

ÉVALUATION DES RÉSULTATS



Démarche d'évaluation des résultats pour être conforme à la L.I.P


SE SERVIR DE L'ANALYSE DE SITUATION
Vulnérabilité ou problématiques cible Comportements attendus
Insulte verbale, exclusion sociale, menace et agression physique entre élèves sont les manifestations de violence qui ressortent à des degrés divers. Augmenter l'inclusion scolaire et sociale chez les élèves et dans les activités éducatives de l'école. Que l’élève agisse de manière à inclure les pairs dans les activités collectives; Que l’élève utilise des propos adéquats et agisse de manière adéquate partout à l’école.



Moyens retenus: Prévention universelle Moyens retenus: Interventions ciblées
- Rencontrer les élèves en début d’année pour les inscrire dans une démarche d'inclusion; - Nommer des gestes d'inclusion; - Rappeler en début d’année auprès des intervenants la technique de l’intervention sur-le-champ par la technique d’ARASS; - Intervenir de manière proactive; - Prévoir des activités inclusives; - Prévoir des échanges de problématique lors de rencontres de concertation du personnel du service de garde; - Surveillance renforcée sur la cour. - Déployer le programme Vers Le Pacifique au préscolaire et en 1ère année et Allégories de Petit Loup en 1ère année et Classe Langage; - Ateliers ciblés selon problématique; - Planifier une intervention préventive concernant la cyberintimidation au 3e cycle, par le SPVM.



ORGANISER L'ÉVALUATION DES RÉSULTATS
Moyens pour évaluer la cible Quand et Qui?
Comptabiliser le nombre d'enfants qui se sont faits exclure d'une activité ou qui se sont sentis exclus, en début d'année et en fin d'année Cueillette de données 1: Octobre 2020: Psychoéducation et TES; Cueillette de données 2: Mai 2020: Psychoéducation et TES



ÉVALUER LES RÉSULTATS OBTENUS
Degré d'attinte des objectifs Ajustement pour l'année suivante
MISE EN CONTEXTE: En 2020-2021, le service de psychoéducation a été déployé sur 3 jours et le service d'éducation spécialisée (t.e.s.) sur 7 jours. À noter qu'il y a eu une absence en psychoéducation de janvier à avril 2021, qu'il y a eu un changement d'éducatrice spécialisée en octobre 2020. ÉVALUATION DE LA CIBLE «Augmenter l'inclusion scolaire et sociale chez les élèves et dans les activités éducatives de l'école» Consultation du personnel de l'école: - 91% des répondant considèrent que la cible a été «plutôt atteinte» et 100% des répondants veulent reconduire la cible en 2021-2022; - Selon les répondants, l'atteinte de la cible serait attribuable à l'organisation de la cour d'école (bulles-classe), l'engagement du personnel, la sensibilisation faite en début d'année, l'utilisation de la méthode d'intervention ARASS, les affiches de rappels et de prévention posées dans l'école et la collaboration avec le service de garde; - Défis à relever: Communication de l'équipe-école, adaptation des programmes de prévention pour chaque niveau, augmentation de la constance et de la cohérence des Services à l'élève, augmentation de la sensibilisation faite dès le début de l'année scolaire. Collecte de données auprès des élèves et leurs parents (novembre 2021 et mai 2021): - Plus d'un élève sur 10 rapportent avoir été exclu ou s'être senti exclu d'une activité (14% en novembre 2020 et 16% en mai 2021); - Moins de 1% des élèves rapportent avoir «exclu un autre élève d’une activité, que ce soit par mes gestes, mes paroles ou en ignorant un élève, cette semaine»; - Les élèves sont en mesures de nommer plusieurs gestes inclusifs diversifiés qu'ils ont posés; - À la question de nommer un geste inclusif que tu as posé cette semaine, MOINS d'élèves répondent «aucun», «ne sait pas» ou «je n'ai pas eu à le faire» en mai 2021 qu'en novembre 2020; - Défis à relever: Augmenter la sensibilisation auprès des élèves en début d'année et inscrire les élèves dans une démarche de responsabilisation face à l'inclusion. Le QES (Questionnaire sur l'environnement scolaire) serait fait en mai 2022. Cette démarche permet de tracer le portrait de l'école au niveau du climat, des problématiques et des pratiques éducatives. Suite aux suggestions faites par le personnel de l'école et de l'analyse de la collecte de données, certains éléments ressortent pour l'année 2021-2022, en plus des moyens déjà prévus au Plan de lutte 2020-2021: - Mettre sur pied des conseils de classe; - Formation ARASS dès le début de l'année; - Favoriser les interventions systématiques lorsqu’un élève est exclu ou ignoré; - Cibler et adapter des programmes de prévention pour chaque niveau (à l'aide du modèle RAI à venir); - Faire des ateliers de sensibilisation sur l'inclusion sociale et d'intégration en 1ère année dès le mois de septembre; - Faire davantage d'ateliers de sensibilisation contre l'intimidation; - Signaler les situations le plus rapidement possible. Garder la vigilance et la surveillance active et intervenir le plus rapidement possible pour arrêter le comportement inapproprié et faire le suivi nécessaire pour chaque situation.(Utilisation méthode ARASS et Possibilité d'un cartable de signalement avec outils de travail pour le suivi de ce dernier); - Améliorer la communication entre intervenants. Collaborer et informer les autres intervenants; - Inclure des activités collectives par niveau; - Constance, cohérence et inclusion dans les services à l’élève; - Davantage de support auprès du service de garde lors des recréations du dîner. En lien avec le «Protocole d'intervention pour les gestes d'intimidation et de violence» (27% ont répondus «plutôt non» à la question s'il était clair et connu de tous): - Rappels à chaque début d'année; - Remettre et discuter du Plan de lutte avec le nouveau personnel. En lien avec les façons de «Faire le signalement d'une situation» - Rappels à chaque début d'année; - Augmenter la communication et collaboration entre les différents intervenants; - Remplir le formulaire inclus dans la démarche.



Évaluation des mesures de mise en place pour collaborer avec les parents
Les mesures mises en place pour collaborer avec les parents ont été appliquées et respectées: - Inviter le parent à communiquer avec l’école lorsqu’il juge qu’un geste d’intimidation ou de violence est commis envers un élève; - Inviter les parents à consulter le lien internet du SPVM sur l’intimidation : https://www.youtube.com/watch?v=tTH6vXoNZ_U; - Communiquer avec le parent pour signaler l’événement et l’informer des mesures prévues; - Inscrire au PI, s’il y a lieu, tout objectif pour que l’élève travaille à éliminer son comportement inadéquat; - Discussion du code de vie, en lien avec l’intimidation, entre le parent et l’enfant. La Trousse «Faire équipe avec les parents» pourrait être utilisée pour augmenter les communications et les rappels faits au parents en lien avec le climat scolaire.