Plan de lutte 2020-2021

248 - École Le Vitrail

ÉVALUATION DES RÉSULTATS



Démarche d'évaluation des résultats pour être conforme à la L.I.P


SE SERVIR DE L'ANALYSE DE SITUATION
Vulnérabilité ou problématiques cible Comportements attendus
- Comme l’autonomie est prônée chez les élèves, les enseignants permettent plusieurs moments de travaux libres ou de travaux d’équipe. Toutefois, il peut être plus difficile d’assurer une supervision constante lors de ces moments. L’intimidation verbale ou relationnelle pourrait être plus difficile à identifier par les adultes, lors des moments de travaux autonomes ou lorsque les élèves sont répartis à différents endroits dans l’école. - Certains élèves peuvent utiliser à l’occasion un langage non approprié, lorsqu’ils s’adressent à leurs camarades. Ce langage peut être utilisé par les élèves dans le but d’entrer en relation ou de faire des blagues. Malgré le fait que certains élèves disent ne pas avoir de mauvaises intentions (ex. les élèves indiquent qu’il s’agit de surnoms amicaux), ceux-ci sont peu sensibilisés face aux effets que ces surnoms pourraient générer (ex. banalisation des mots, insultes). - Les élèves peuvent avoir de la difficulté à énoncer clairement leur propos aux autres. Par exemple, formuler un message clair ou une plainte de façon respectueuse (ex. tu es vraiment énervant/ça me dérange ce que tu fais, peux-tu arrêter, je ne veux pas être en équipe avec lui ou elle/je préfère travailler seul). -Il est observé que les élèves peuvent avoir de la difficulté à résoudre pacifiquement leurs conflits. - Les élèves du Vitrail ont accès à plusieurs outils technologiques pour fins de travail ou personnel (ordinateurs, tablettes, cellulaires). L’accès à ces outils technologiques pourrait présenter un risque s’il advenait que les élèves les utilisaient à des fins de cyberintimidation. -L’école Le Vitrail est un petit milieu comportant peu de groupes classe. La dynamique entre les élèves du groupe peut se cristalliser et perdurer au fil des années. La dynamique entre les élèves, établie depuis plusieurs années, peut être difficile à modifier, malgré la présence de frictions entre certains élèves. - D’ici juin 2021, amener les élèves à comprendre et distinguer les actes d’intimidation des actes de violence/conflits. - D’ici juin 2021, amener les élèves à prendre connaissance de l’importance du rôle de témoin, lors d’un d’acte d’intimidation. - D’ici juin 2021, outiller les élèves à intervenir face à un acte d’intimidation sous différentes formes (physique, verbale, cyberintimidation). -D’ici juin 2021, exposer les élèves aux conséquences de l’intimidation et développer leur empathie envers les élèves victimes. - D’ici juin 2021, augmenter le nombre d’élèves qui utilisent des moyens alternatifs à la violence lors de conflits. - Lorsqu’ils font face à une situation de conflit, les élèves utilisent les étapes (se calmer, se parler, chercher des solutions, appliquer la solution) afin de régler leur conflit de façon pacifique. - Lorsqu’ils observent un geste d’intimidation, les élèves réagissent pour faire cesser le comportement (affirmation, réaction pour faire cesser le comportement, signaler la situation à un adulte).



Moyens retenus: Prévention universelle Moyens retenus: Interventions ciblées
Ateliers de sensibilisation à l'intimidation animés en classe par les intervenants de l'école et des intervenants de l'externe Ateliers de prévention habiletés sociales et émotionnelles (ex. Hors Piste, vers le pacifique)



ORGANISER L'ÉVALUATION DES RÉSULTATS
Moyens pour évaluer la cible Quand et Qui?
Observations directes Questionnaire maison à la suite des ateliers (sondage) Discussions avec les élèves Passation du QES (lorsque possible) Éducateurs spécialisés et psychoéducatrice



ÉVALUER LES RÉSULTATS OBTENUS
Degré d'attinte des objectifs Ajustement pour l'année suivante
- D’ici juin 2021, amener les élèves à comprendre et distinguer les actes d’intimidation des actes de violence/conflits. Les élèves de 2e et 3e cycle ont reçu des ateliers de sensibilisation et de prévention à l’intimidation. Ils ont développé une connaissance générale du concept d’intimidation. Les élèves de secondaire 1 à 3 ont reçus certains ateliers de développement des habiletés sociales en grand groupe (Hors piste). Les ateliers de sensibilisation à l'intimidation pour les secondaire 1 à 3 se poursuivrons lors de l'année scolaire 2021-2022. — D’ici juin 2021, amener les élèves à prendre connaissance de l’importance du rôle de témoin, lors d’un acte d’intimidation. Les élèves de 2e et 3e cycle ont reçu des ateliers de sensibilisation et de prévention à l’intimidation. L’importance du rôle des élèves témoins a été discutée avec les élèves. Les élèves de secondaire 1 à 3 ont reçus certains ateliers de développement des habiletés sociales en grand groupe (Hors piste). Les ateliers de sensibilisation à l'intimidation pour les secondaire 1 à 3 se poursuivrons lors de l'année scolaire 2021-2022. — D’ici juin 2021, outiller les élèves à intervenir face à un acte d’intimidation sous différentes formes (physique, verbale, cyberintimidation). Les élèves de 2e et 3e cycle ont reçu des ateliers de sensibilisation et de prévention à l’intimidation. Plusieurs moyens d’intervention adéquats leur ont été présentés et modélisés, tant pour l’élève victime que pour les élèves témoins. Les élèves de secondaire 1 à 3 ont reçus certains ateliers de développement des habiletés sociales en grand groupe (Hors piste). Les ateliers de sensibilisation à l'intimidation pour les secondaire 1 à 3 se poursuivrons lors de l'année scolaire 2021-2022. — D’ici juin 2021, exposer les élèves aux conséquences de l’intimidation et développer leur empathie envers les élèves victimes. Les élèves de 2e et 3e cycle ont reçu des ateliers de sensibilisation et de prévention à l’intimidation. Les diverses conséquences de l’intimidation ont été relevées aux élèves par différents moyens (discussions, vidéos, mises en situation).Les élèves de secondaire 1 à 3 ont reçus certains ateliers de développement des habiletés sociales en grand groupe (Hors piste). Les ateliers de sensibilisation à l'intimidation pour les secondaire 1 à 3 se poursuivrons lors de l'année scolaire 2021-2022. — D’ici juin 2021, augmenter le nombre d’élèves qui utilisent des moyens alternatifs à la violence lors de conflits. Les intervenants de l’école ont réalisé des interventions au quotidien pour outiller les élèves dans leur résolution de conflits. Certaines interventions ont été destinées aux groupes classes. Les élèves de secondaire 1 à 3 ont reçus certains ateliers de développement des habiletés sociales en grand groupe (Hors piste). Les ateliers de se poursuivrons lors de l'année scolaire 2021-2022. – Mettre en place un outil de signalisation confidentiel pour les élèves du primaire (boîte) – Proposer des activités de sensibilisation au sujet de l’intimidation aux élèves du premier cycle (ex. lectures thématiques, discussions) – Consolider les apprentissages concernant les activités de sensibilisation reçus lors de l’année scolaire 2020-2021 pour les élèves du primaire (définition intimidation, importance du rôle de témoins lors de gestes d’intimidation, procédure pour un signalement d’acte d’intimidation) pour les élèves du 2e et 3e cycle – Proposer des activités de sensibilisation à l’intimidation et de développement des habiletés sociales (ex. Hors piste) pour les élèves du 1er cycle du secondaire et 3e secondaire



Évaluation des mesures de mise en place pour collaborer avec les parents
Pour l’année scolaire 2020-2021, les parents d’enfants concernés par des gestes d’intimidation ont été contactés par les intervenants de l’école. La collaboration avec les parents sera augmentée lors de l’année scolaire 2021-2022 avec l’actualisation du plan de lutte actuel (assurer des communications fréquentes avec les enseignants et les familles concernant le comportement des élèves, publication du plan de lutte sur le site web de l’école, sur le portail de la CSSDM et dans l’agenda des élèves, fournir aux parents des documents informatifs portant sur l’intimidation au primaire et au secondaire (ex. définition du concept de l’intimidation ainsi que les différents rôles, exposer les indices de victimisation ainsi que les ressources et des pistes d’accompagnement pour les élèves victimes, intimidateurs ou témoins, diffusion d’une bibliographie composée d’albums de romans et de documents de références portant sur le thème de l’intimidation, diffusion de capsules vidéo portant sur l’intimidation via les infos lettres ou sur le site internet, au besoin, rencontre d’information sur l’intimidation destinée aux parents (ex. l’intimidation : présentation aux parents).