Plan de lutte 2021-2022

278 - École Lucien-Pagé

ÉVALUATION DES RÉSULTATS



Démarche d'évaluation des résultats pour être conforme à la L.I.P


SE SERVIR DE L'ANALYSE DE SITUATION
Vulnérabilité ou problématiques cible Comportements attendus
•Insultes entre les élèves (50 % des élèves parlent en mal de quelqu’un) •Agressions physiques entre les élèves ; 1re sec. SAF et adaptation scolaire •Menaces/intimidation entre les élèves surtout en 1re secondaire; •Tensions ethniques 1re,2e, 3e sec. et SAF • Insultes entre les élèves; • Menaces/intimidation entre les élèves en 1re sec. et en adaptation scolaire • Exercer une surveillance active; •Que le jeune soit responsabilisé face à ses actes et soit amené à poser des gestes qui rétablissent des relations harmonieuses •Que le jeune soit sensibilisé aux différents phénomènes de violence et des conséquences que cela peut avoir sur la victime et sur lui-même; •Que le jeune soit impliqué dans la recherche de solutions lorsqu’il y a un conflit; •Que la tenue d’évènements rassembleurs développe le sentiment d’engagement et d’appartenance à l’école, et ce, auprès des élèves et des membres du personnel •Maintenir le sentiment de sécurité des élèves à l’école afin d’améliorer la vie scolaire; •Diminuer la violence en paroles et en gestes afin de développer et d’établir des relations harmonieuses.



Moyens retenus: Prévention universelle Moyens retenus: Interventions ciblées
clairs sur le comportement attendu; Diffusion et application des règles de vie de l’école; •Lettres d’excuses et gestes réparateurs; •Réflexions et suivis; •Collaboration avec les parents. Entente signée avec l’élève et ses parents; •Travaux communautaires; •Retrait de la cantine, salle de jeux, bibliothèque ou d’un privilège; •Offrir des airs de médiation aux élèves; •Promotion d’activités de sensibilisation; •Production d’affiches ayant des messages clairs sur le comportement attendu; •Ateliers de prévention en classe; •Valorisation des élèves; •Mettre en place des activités rassembleuses pour tous; •Offrir du soutien aux enseignants par les intervenants scolaires; •Utilisation de la technique ARASS (arrêter, rappeler, aider, sécuriser et suivi) Que le jeune soit responsabilisé face à ses actes et soit amené à poser des gestes qui rétablissent des relations harmonieuses; Que le jeune soit sensibilisé aux différents phénomènes de violence et aux conséquences que cela peut avoir sur la victime et sur lui-même; Que le jeune soit impliqué dans la recherche de solutions lorsqu'il y a un conflit; Que la tenue d'événements rassembleurs développe le sentiment d'appartenance à l'école, et ce, auprès des membres du personnel et des élèves; Maintenir le sentiment de sécurité des élèves à l'école afin d'améliorer la vie scolaire; Diminuer la violence en paroles et en gestes afin de d'établir et de développer des relations harmonieuses.



ORGANISER L'ÉVALUATION DES RÉSULTATS
Moyens pour évaluer la cible Quand et Qui?
Diffusion et application des règles; Lettres d'excuses et gestes réparateurs; Réflexions et suivis; Collaboration avec les parents. Entente signée avec l'élève et ses parents; Travaux communautaires; Retrait de la cantine, salle de jeux, bibliothèque ou d'un privilège; Offrir des aires de médiation aux élèves; Promotion d'activités de sensibilisation; Production d'affiches ayant des messages clairs sur le comportement attendu; Ateliers de prévention en classe; Valorisation des élèves; Mettre en place des activités rassembleuses pour tous; Offrir du soutien aux enseignants par les intervenants scolaires; Utilisation de la technique ARASS (arrêter, rappeler, aider, sécuriser et suivi) 19-20 et 21 janvier Trois groupes par niveau/secteur ont complété le questionnaire.



ÉVALUER LES RÉSULTATS OBTENUS
Degré d'attinte des objectifs Ajustement pour l'année suivante
Les cibles n'étaient pas complètent, et les moyens d'évaluation de la cible n'ont pas pu qualifier le degré d'atteinte des objectifs. La surveillance n'a pas été évaluée cette année. De plus, aucune formation n'a été donnée sur l'intervention sur le champ lors d'un comportement inapproprié (technique ARASS). Cependant, les directions peuvent constater visuellement que les adultes surveillent activement dans l'école lors des moments de transition. Passation du QES pour avoir un portrait juste de la situation de l'école concernant les pratiques éducatives, les manifestations de violences subies et agies, ainsi que la perception du climat de sécurité et relationnel entre les acteurs de l'école. Formation du personnel scolaire par la technique d'intervention sur le champ ARASS La direction évaluera les postes de surveillances tout le long de l'année scolaire.



Évaluation des mesures de mise en place pour collaborer avec les parents
La communication avec les parents est majoritairement fluide lorsque leur enfant est victime/auteur/témoin de situation de violence/intimidation. Mise en place d'interprètes lors de rencontres avec les parents. Bien que la diffusion du plan de lutte est faite sur le site internet, elle sera également bonifiée dans la prochaine année dans des moments clés (ex : rencontre de parents)