Plan de lutte 2019-2020

117 - École Ahuntsic

PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L'INTIMIDATION
LA VIOLENCE À L'ÉCOLE

Conforme aux directives du MELS en vigueur dès 2014-2015






IDENTIFICATION DE L'ÉCOLE















ANALYSE DE LA SITUATION (ACTES D'INTIMIDATION ET DE VIOLENCE)


Outil utilisé pour effectuer l'analyse de situation de l'école Date de la passation
QES Compilation des billets d’infractions au code de conduite (Billets jaunes) Chemise rouge d’intimidation (plaintes) 2013-01-28

Forces du milieu
1. Relations entre les élèves : a. La relation entre les élèves est perçue positive par l’ensemble des élèves et des membres du personnel. b. Les parents soulignent le bon encadrement en classe. c. Les parents apprécient les interventions rapides des enseignants lorsqu’il y a des conflits entre les élèves. 2. Sentiments de sécurité a. Les parents ressentent que leur enfant est en sécurité à l’école. 3. La communication a. Les élèves ne rapportent pas de problèmes de cyber intimidation 4. Violence a. Peu de vols et de vandalisme sont rapportés par les élèves. b. Les élèves ne rapportent pas de conflits ethniques.

Vulnérabilité ou problématiques Cible
Les élèves et les membres du personnel rapportent que les insultes sont problématiques pour les élèves de l’ensemble des niveaux, en particulier lors des périodes de transition (récréations et du dîner). • Des élèves sont victimes d’exclusion. • Il se fait des menaces. • Certains subissent des agressions physiques. • Certains élèves se disputent, font de l’exclusion et de la médisance. Tous les intervenants de l’école (enseignants et membres du service de garde) interviennent sur-le-champ lorsqu’ils surveillent sur la cour ou lors des transitions afin de faire cesser l’intimidation [violence verbale, exclusion] et les gestes de violence chez les élèves de l’école.

Moyens d'évaluation de la cible Quand et Qui?

Comportements attendus Moyens retenus: Prévention universelle Moyens retenus: Interventions ciblées

Mesures de collaboration avec les parents (Conformément aux directives ministérielles et favorisant la stratégie pro-parents de la CSDM)
• Mise en place de moyens de communication efficaces et variés pour tenir les parents informés tout au long de l’année [agenda, billets jaunes, billets verts, appels téléphoniques, Info-parents, site internet et envoi de courriels]. • Actions visant à favoriser la participation des parents à la vie scolaire de leur enfant [participation aux comités existants, implication dans les classes]. • Sensibiliser les parents afin qu’ils puissent être mieux outillés pour aider leurs enfants à faire face à la possibilité d’intimidation (Info-parents et site internet de l`école) : o Les inviter à compléter le questionnaire Collaboration école-famille : portrait de situation pour les parents (Word) o Les inviter à consulter les 4 capsules d’informations de la CSDM sur l’intimidation (1- Importance d’agir, 2- Les actions pour régler le conflit et l’intimidation, 3- Les ressources pour prévenir et combattre la violence et l’intimidation, 4- Manger en famille); o Les inviter à visionner capsules vidéo du SPVM sur l’intimidation. • Soutenir autant les parents dont les enfants pourraient être victimes d’intimidation que ceux dont leurs enfants pourraient être des agresseurs. • Rendre disponibles sur internet les formulaires de signalement pour les élèves et les parents.


LE SIGNALEMENT D'UNE SITUATION

Voici les modalités pour effectuer un signalement concernant un acte d'intimidation ou de violence

Pour les élèves Pour les parents
• Consignation sur le formulaire signalement élève (formulaire 1) disponible au secrétariat dans la chemise rouge. • Fiche de signalement remise à un membre de la direction pour enquête. • Consignation sur le formulaire signalement d’évènement d’intimidation ou d’acte de violence (formulaire 2) disponible au secrétariat dans la chemise rouge. • Fiche de signalement remise à un membre de la direction pour enquête.

Pour les membres du personnel et les partenaires

L'école assure la confidentialité de tous les signalements reçus concernant un acte d'intimidation ou de violence. Voici les mesures mises en place dans l'école :

Les élèves victimes ou témoins, de même que leur famille, hésitent parfois à dénoncer par crainte des représailles. C'est pourquoi l'école assure la confidentialité de tous les signalements reçus. Voici les mesures en place dans notre école :

* Les noms de ceux qui sont venus dénoncer les actes ne seront pas divulgués aux élèves impliqués ou aux familles.

* L'échange d'information reste nécessaire pour agir efficacement et assurer la sécurité des élèves dans les différents lieux de l'école. Deux balises permettent de cerner l'absolue nécessité d'échanger une information concernant un élève :

  1. Lorsque cette information compromet le développement ou la sécurité de l'élève.
  2. Lorsque l'ignorance de cette information par l'un ou l'autre des intervenants peut causer préjudice à l'élève.

* Toutes les démarches entreprises seront faites avec discrétion et les situations ne seront jamais discutées devant des personnes qui ne sont pas concernées par la situation signalée.

La direction de l'école qui est saisie d'un signalement concernant un acte d'intimidation ou de violence doit, après avoir considéré l'intérêt des élèves directement impliqués, communiquer promptement avec leurs parents afin de les informer des mesures prévues dans ce présent plan de lutte contre l'intimidation et la violence.

Toutes les manifestations de violence et d'intimidation seront prises au sérieux.



LE PROTOCOLE D'INTERVENTION POUR LES GESTES D'INTIMIDATION ET DE VIOLENCE


Les actions qui doivent être prises lorsqu'un acte d'intimidation est constaté lorsqu'un acte d'intimidation ou de violence est constaté
• Le membre de la direction concerné utilisera le formulaire de suivi (document 3) pour continuer son enquête. • Il rencontrera promptement les personnes impliquées dans la situation ainsi que les enseignants et/ou les éducatrices concernées. • Il suivra les étapes de sanctions disciplinaires (voir dernière page de la présente politique). • Il informera les parents de la situation, dans l’intérêt de l’élève, et les impliquera dans la recherche de solutions. • Seule l’information pertinente concernant le signalement sera transmise au personnel travaillant avec le ou les enfants impliqués. • La direction donnera une rétroaction à la personne qui a porté plainte. • Documents consignés au secrétariat des deux pavillons dans une chemise rouge sous Intimidation. PS Pour tout signalement non fondé, mais quand même questionnant et pour garder des traces de l’évènement, consigner les informations dans le cartable de suivi des interventions.

Mesures de soutien de l'élève victime Suivis réalisés pour s'assurer que la situation est réglée
• Mise en place de rencontres de suivi par la direction. • Accompagnement selon son besoin [enseignant, psychoéducatrice, éducateurs du service de garde]. • Suivi sur les habiletés sociales ou l’estime de soi par la psychoéducatrice. • Vérifier si besoin de support à la maison par la travailleuse sociale.

Mesures de soutien de l'élève témoin Suivis réalisés pour s'assurer que les témoins restent vigilants et se responsabilisent lors d'une situation

Mesures de soutien de l'élève auteur pour favoriser un changement de comportement

Sanctions disciplinaires Suivis réalisés pour s'assurer que la situation est réglée