Plan de lutte 2020-2021

265 - École Jeanne-Mance

PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L'INTIMIDATION
LA VIOLENCE À L'ÉCOLE

Conforme aux directives du MELS en vigueur dès 2014-2015






IDENTIFICATION DE L'ÉCOLE

























ANALYSE DE LA SITUATION (ACTES D'INTIMIDATION ET DE VIOLENCE)


Outil utilisé pour effectuer l'analyse de situation de l'école Date de la passation
Observations et commentaires des intervenants 2020-05-15

Forces du milieu
Grâce au travail acharné des différents intervenants, les manifestations de violence et d’intimidation ont énormément diminuées au cours de dernières années à l’école Jeanne-Mance. La plupart des situations se vivent à l’extérieur de l’école, mais les répercussions aboutissent inévitablement entre les murs de l’école. -Présence de plusieurs intervenants à l’école pour répondre aux situations de violence ou d’intimidation directement ou indirectement. -Beaucoup de partenaires qui travaillent au sein du milieu scolaire. Beaucoup de gens en place pour veiller au bien-être des élèves (complémentarité des services).

Vulnérabilité ou problématiques Cible
Les élèves manquent régulièrement de respect lors de leurs échanges entre eux. Les élèves savent quoi faire pour régler leurs conflits, mais ils ont besoin d’un médiateur adulte signifiant - Diminuer la violence verbale chez les élèves; - Sensibiliser les élèves à la banalisation de la violence verbale -Intervention lors d’un conflit physique entre deux élèves - Créer un climat de sécurité dans les casiers au niveau des gestes et comportements des élèves.

Moyens d'évaluation de la cible Quand et Qui?
Concertation des intervenants directement impliqués Bilan annuel -Direction adjointe -Psychoéducateur -TES -Surveillants d'élèves - Partenaires (Plein Milieu, BDMB)

Comportements attendus Moyens retenus: Prévention universelle Moyens retenus: Interventions ciblées
-Échanger entre élèves avec un vocabulaire adéquat; - Interventions lors de conflits; -Inviter les élèves à être capable de s’affirmer et s’opposer sainement aux comportements liés à la violence qui pourraient leur causer préjudice. - Rencontre de la direction en début d’année scolaire; - Tournées de foyers par les directions adjointes; - Surveillance de la part des intervenants dans cet endroit sensible de l’école (les casiers) pour prévenir les comportements indésirables liés à la violence et l’intimidation. - Surveillances actives dans l’école et intervention immédiate de la part des adultes lors d’un conflit; - Faire le suivi nécessaire auprès des titulaires, des éducatrices spécialisées et de la direction; - Intervention de agents sociocommunautaires lorsque nécessaire.

Mesures de collaboration avec les parents (Conformément aux directives ministérielles et favorisant la stratégie pro-parents de la CSDM)
- Participation à la vie scolaire; - Collaboration et engagement des parents au code de vie de l’école; - Communication efficace entre l’école et les parents; - Dénonciation faite par les parents lors de violence ou intimidation; - Rajouter des coordonnées pour les parents afin de savoir quel numéro contacter s’ils veulent dénoncer une situation de violence ou t’intimidation


LE SIGNALEMENT D'UNE SITUATION

Voici les modalités pour effectuer un signalement concernant un acte d'intimidation ou de violence

Pour les élèves Pour les parents
- L’élève victime ou l’élève qui observe un tel acte doit informer immédiatement un adulte; - L’adulte en informe la direction adjointe de niveau et la met au courant des actions déjà entreprises; - La direction adjointe de niveau prend les moyens nécessaires afin de recueillir les informations concernant la situation. Premiers éducateurs de leur adolescent, les parents jouent un rôle important et sont invités à faire équipe avec le personnel de l’école pour maximiser l’impact des interventions. Quelques pistes :  -Être à l’écoute de son adolescent;  -Joindre les intervenants de l’école;  -Collaborer à la recherche de solutions avec les intervenants si l’adolescent est impliqué dans une situation de violence ou d’intimidation;  -Communiquer avec la direction adjointe de niveau si l’on détient des informations pour signaler tout acte d’intimidation ou de violence. -Contacter le SPVM devant une situation d’intimidation au besoin.

Pour les membres du personnel et les partenaires
- Un adulte qui observe un tel acte doit obligatoirement intervenir; - L’adulte en informe la direction de niveau et la met au courant des actions qu’il ou elle entend entreprendre; - Rencontrer les personnes impliquées dans une situation, la régler, prendre les mesures appropriées et aller chercher les ressources selon la gravité; - Impliquer les parents et autres services si nécessaire (Police, travailleurs sociaux, psychoéducateur); - Donner une rétroaction; - Garder des traces; - Impliquer les parents et autres services si nécessaire (SPVM et intervenants de l’école Jeanne-Mance); - Seules les personnes impliquées dans une situation de violence et d’intimidation, en plus des parents des élèves ainsi que la direction adjointe, seront tenus au courant de la situation (confidentialité concernant les actes de violence et d’intimidation).

L'école assure la confidentialité de tous les signalements reçus concernant un acte d'intimidation ou de violence. Voici les mesures mises en place dans l'école :

Les élèves victimes ou témoins, de même que leur famille, hésitent parfois à dénoncer par crainte des représailles. C'est pourquoi l'école assure la confidentialité de tous les signalements reçus. Voici les mesures en place dans notre école :

* Les noms de ceux qui sont venus dénoncer les actes ne seront pas divulgués aux élèves impliqués ou aux familles.

* L'échange d'information reste nécessaire pour agir efficacement et assurer la sécurité des élèves dans les différents lieux de l'école. Deux balises permettent de cerner l'absolue nécessité d'échanger une information concernant un élève :

  1. Lorsque cette information compromet le développement ou la sécurité de l'élève.
  2. Lorsque l'ignorance de cette information par l'un ou l'autre des intervenants peut causer préjudice à l'élève.

* Toutes les démarches entreprises seront faites avec discrétion et les situations ne seront jamais discutées devant des personnes qui ne sont pas concernées par la situation signalée.

La direction de l'école qui est saisie d'un signalement concernant un acte d'intimidation ou de violence doit, après avoir considéré l'intérêt des élèves directement impliqués, communiquer promptement avec leurs parents afin de les informer des mesures prévues dans ce présent plan de lutte contre l'intimidation et la violence.

Toutes les manifestations de violence et d'intimidation seront prises au sérieux.



LE PROTOCOLE D'INTERVENTION POUR LES GESTES D'INTIMIDATION ET DE VIOLENCE


Les actions qui doivent être prises lorsqu'un acte d'intimidation est constaté lorsqu'un acte d'intimidation ou de violence est constaté
- Intervention de première ligne : Sécuriser la victime, cueillette de données, interventions auprès de tous les intervenants concernés, s’assurer du dénouement positif, observer si cela se reproduit et accompagnement au besoin; - Rencontre avec un intervenant de l’école; - Informer l’élève des conditions de confidentialité; - Offrir à l’élève la possibilité de communiquer oralement ou par écrit; - L’élève peut demander de rencontrer un adulte seul; - Offrir à l’élève d’en parler à un pair pour demander de l’aide à l’adulte; - L’adulte utilise des moments propices à la confidentialité pour discuter avec l’élève; - Accompagnement de l’élève dans la démarche de résolution du conflit; - Suivi de la situation avec l’élève; - Donner de la rétroaction à la victime sur les étapes d’intervention à venir en lien avec la situation de violence ou d’intimidation.

Mesures de soutien de l'élève victime Suivis réalisés pour s'assurer que la situation est réglée
- Rencontre de la victime, témoins et agresseurs par l’intervenant ou par la direction adjointe avec ou sans les parents; - Consignation des événements, des actions mises en place, des communications, de l’évolution de la situation et monter un dossier dans DASH; - Intervention auprès du groupe au besoin; - Recadrage des perceptions; - Référence vers une personne-ressource : psychoéducation, travailleur de milieu, TES, psychologue etc; - Outiller l’élève; - Assurer à la victime un soutien constant de la part de tous; - Mise en place de mesures de réintégration. - Rencontres régulières par les intervenants de l’école; - Observation et questionnement; - Vérification auprès de la victime que les actes ont bien cessé; - Encourager les parents et l’élève à informer l’école si l’intimidation se poursuit ou reprend; - Faire connaître le suivi au personnel concerné.

Mesures de soutien de l'élève témoin Suivis réalisés pour s'assurer que les témoins restent vigilants et se responsabilisent lors d'une situation
- Assurer la protection et la délation des témoins; - Faire la différence entre rapporter et dénoncer une situation; - Prendre en considération l’importance de l’élève témoin et que celui-ci soit conscient de son importance; - Mise en place de mesures de réintégration. Rencontre de suivi afin de s’assurer que le geste posé est le bon choix

Mesures de soutien de l'élève auteur pour favoriser un changement de comportement
- Rencontre avec la direction adjointe de niveau; - Référence à une personne ressource afin de favoriser l’acquisition de nouveaux comportements; - Arrêter les actes : Tolérance 0; - Établir et garder un lien avec l’élève; - Rappeler les comportements attendus à l’école ainsi que le code de vie de l’établissement.

Sanctions disciplinaires Suivis réalisés pour s'assurer que la situation est réglée
- Rencontre avec la direction; - Réflexion sur le comportement; - Gestes réparateurs envers la personne ou le groupe; - Suivi avec une personne de référence; - Rencontre avec l’agent sociocommunautaire; - Excuses écrites ou verbales; - Retenues; - Suspensions internes ou externes; - Changement d’école; - Possibilité de dénonciation au SPVM selon la situation. - Rencontre de suivi afin de s’assurer de l’arrêt du comportement; - Aider l’élève à utiliser des stratégies de contrôle.